37 rue Verdi
06 000 Nice
04 93 16 12 67

La remédiation cognitive

Qu’est ce que la remédiation cognitive ?

remédiation cognitive rééducation neuropsychologue nice

Ces programmes sont proposés au patient après un bilan approfondi.
La remédiation cognitive est une prise en charge thérapeutique qui a pour but de réduire les difficultés cognitives de l’enfant ou de l’adulte.
Le patient travaille avec le psychologue afin d’optimiser son fonctionnement cérébral.
La remédiation cognitive correspond à un travail d’entraînement intellectuel qui cible les difficultés cognitives par l’utilisation de techniques d’apprentissage.

J’ai des questions à vous poser avant de pratiquer un bilan neuropsychologique, comment vous joindre ?

Si après avoir consulté ce site vous avez des questions, nous vous conseillons de nous envoyer un email ou bien de nous contacter en nous laissant un message sur notre répondeur au 04 93 16 12 67 (Nous ne répondons pas au téléphone durant nos consultations, la concentration et l’écoute étant primordiales lors des consultations).
Le bilan cognitif permet de faire un état des lieux des aptitudes en jeu dans les apprentissages.
  • Elle s’adresse au enfants, adolescents ou adultes présentant des dysfonctionnements cognitifs, tels que trouble du langage écrit, trouble du langage oral, trouble de la mémoire, de l’attention, trouble « dys »…
  • Elle comprend un ensemble d’outils permettant de développer différentes habiletés cognitives dont principalement l’attention, la concentration, la mémoire, le raisonnement, les habiletés visuospatiales, et la résolution de problèmes.
  • Elle consiste en des séances d’une heure maximum, fréquemment hebdomadaires, (fréquence à définir en fonction de l’âge, et des difficultés avec la psychologue).
  • La remédiation cognitive se fait en séances individuelles ou peut être proposée en groupe. Les tarifs sont de 55 euros par séance.
Le neuropsychologue établit un « programme » de remédiation cognitive, qui peut s’étaler sur plusieurs mois.
  • Ce programme peut comprendre des séances d’exercices “papier-crayon” par le biais d’exercices et de techniques, travail de stimulation et renforcement des compétences peu utilisées ou peu développées/ travail de compensation/travail avec la famille s’il s’agit d’un enfant, des séances d’apprentissage de stratégies.
  • Mais aussi de soutien psychologique avec des outils divers, issus de la psychologie cognitive, de la neuropsychologie, des thérapies cognitives et comportementales.

A l’issue de la période de rééducation cognitive, un bilan est réalisé et les progrès peuvent être constatés. Ce bilan permet de faire le point et de décider si la période de remédiation est renouvelée ou non.

Des questions ?